Que le recteur renonce à demander l'intervention des policiers

28 août 2012

Il a été porté à la connaissance du SGPUM des incidents relativement à la présence des agents de police sur le campus de l’Université de Montréal au cours des dernières heures et durant la journée d'hier également. Nous avons appris qu'hier le 27 août et aujourd'hui le 28 août, la présence des policiers a été demandée par la direction de l'Université de Montréal.

Des professeurs ont été agressés par les policiers. Cette situation est inadmissible et intolérable.

Le SGPUM a reçu des témoignages de professeurs extrêmement inquiets, voire même en pleurs. La présence massive et prolongée des policiers crée d'importantes tensions et de l'anxiété au travail pour les collègues concernés. Ces conditions de travail sont pénibles, anxiogènes et anormales, et la communauté universitaire dans son ensemble est ainsi placée dans une situation intolérable.

Une lettre au recteur a été acheminée aujourd'hui en relation avec cette situation d'exception. LIRE ICI

Le SGPUM demande au recteur de renoncer à demander l'intervention des policiers à l'intérieur des pavillons de l'Université.

Le SGPUM demande en outre la mise en place d'une procédure exceptionnelle d'intervention par le Comité paritaire de santé et sécurité au travail prévu à la convention collective.


voir plus de déail
  • Événements
  • Dates repères
  • Autres
Conventions et ententes Statuts et règlements Procédure des assemblées CHARGE PROFESSORALE Formulaire - charge professorale Page Facebook SGPUM Politique de communication